Marine

  • 25 ans
  • Artiste freelance pendant 5 ans
  • Intéressée par le cinéma depuis le lycée (Bac option cinéma : création d’un court métrage)
  • Désireuse de produire du contenu sonore (musiques, doublages, etc…)

Lundi

Après avoir fait les présentations nous avons essayé une application mobile (DJ Loop pad) pour composer grâce à des boucles sonores prédéfinies.

Nous avons eu un cours théorique sur les ondes sonores, et appris du vocabulaire : fréquence, hauteur, kiloHertz…

Puis nous avons découvert VCV Rack et avons essayé de moduler des sons.

Mardi

Le matin Florian Gourio nous a fait découvrir Reaper et l’après midi nous l’avons utilisé pour pratiquer un peu.

Le défi était de travailler à partir d’un extrait vidéo sans son, et de composer le bande sonore grâce pleins de fichiers audios (bruitages, samples instrumentaux…)

Voici ce que j’ai obtenu :

Cahier des charges de mercredi

• Format : durée de 1 à 3 mns


• Contrainte vidéo :
images libres de droit


• Contrainte audio :
Minimum 3 pistes

1 – Voix (off) effet ou narrative : Enregistrements audio – H4/6 :

2 – Bruitage ou atmosphère sonore – Enregistrements audio – H4/6 :

3 – Ambiance musicale : Téléchargement fichiers audio libre de droit

ou création audio sur Reaper

Mon projet de la fin de semaine : le Zapinou

Mercredi matin : montage des vidéos sans son et libres de droit

Mercredi après-midi : écriture de répliques et prise son du doublage

Jeudi matin : montage audio

Vendredi matin : mixage audio

Vendredi après-midi : restitution

Deuxième semaine

Lundi : histoire radiophonique

pour réaliser cet audio j’ai utilisé :

  • Des bruitages libres de droits issus de BBC Sound Bank
  • Ma voix (pitchée vers les graves)
  • Le logiciel Reaper pour assembler les pistes et gérer leur niveau de volume

Mardi – Mercredi – Jeudi – Vendredi : projet personnel

Création audio à partir de sons libres de droits et grâce aux effets dans Reaper

Idée : Musique progressive électro/hiphop

Pour réaliser ce document audio rythmique j’ai utilisé uniquement des bruitages issus d’une banque de sons libres de droit, je n’ai rien enregistré moi-même. (Inspiration : The Sound Of Noise)

Sur certaines pistes j’ai travaillé sur la spacialisation en essayant de donner au son un mouvement intriguant. Certains sons ne sortent que dans une oreille, puis dans l’autre.

J’ai utilisé des FX ‘Cockos’ comme la reverb, l’EQ, le pitch.

J’ai également découvert l’utilisation des trims pour gérer les allers et venues de la reverb et les déplacement gauche-droite du son (voir (ou plutôt entendre) : “vos paupières sont lourdes (…) vous vous endormirez!”)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.